Une caméra pour mieux surveiller le bébé

ours-camSi les interphones pour bébé ont fait leur preuve, il existe désormais des systèmes de vidéosurveillance plus fiables. Dans la majorité des cas, les blessures des enfants surviennent dans leur milieu de vie. Parce qu’il permet d’anticiper les risques, ce nouveau protocole attire de plus en plus d’adeptes.

Vidéosurveillance pour enfants : comment ça marche ?

En puériculture, les oursons et les interphones équipés de caméras espionnes intéressent beaucoup les parents. Pour les versions sans fils, la portée des appareils se limite à une centaine de mètres mais cela est suffisant pour relier la chambre parentale à celle du bébé. D’autres babyphones ont été conçus pour détecter les bruits et les pleurs de bébé afin d’enclencher l’enregistrement par image.

Les appareils disponibles sur le marché

Actuellement, les kits de vidéosurveillance pour bébé ou enfants fonctionnent comme les interphones. Par exemple, les appareils utilisent plus de 4 canaux pour limiter les risques d’interférence. Et parce que le numérique évolue rapidement, la puériculture est déjà dotée d’une véritable installation de caméra de surveillance des touts petits. Par exemple, https://www.ioteo.com/ propose un système relié à aux ordinateurs ou aux smartphones des parents pour leur permettre d’assister à distance aux premiers pas de bébé.

Le professionnalisme dans la vidéosurveillance

Et pour les plus pointilleux, les différents kits de vidéosurveillance conçus pour la maison ou l’appartement promettent des résultats intéressants. Ici, on parle de qualité d’image et de grande capacité d’enregistrement.

Dotés de nombreuses caméras reliées à un enregistreur installé dans la chambre des parents ou dans les autres pièces de la maison, les systèmes visibles sur kamatec permettent de filmer bébé à partir de plusieurs angles.

Soit une autre façon de mieux veiller sur lui et limiter les risques de mort subite d’un nourrisson. En rappel, ce fléau peut être causé par une mauvaise position du bébé endormi, un étouffement par les langes, le matelas, l’oreiller ou les peluches ou encore les animaux de compagnie.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *