Physiothérapie, massothérapie, ergothérapie: comprendre la différence

Souvent, on confond la physiothérapie et la massothérapie. Si ces deux discipline utilisent assez souvent les mêmes techniques, elles restent très différentes l’une de l’autre. cela porte encore plus à confusion quand l’ergothérapie se mêle et on n’arrive plus à faire la différence. Alors, voila ce qui pourra éclaircir un peu les choses pour vous.

La physiothérapie, ce qu’il faut comprendre

La physiothérapie est une discipline de la santé. Elle fait partie du paramédical. Elle est incluse dans le traitement et la réadaptation des déficiences et incapacités touchant les systèmes neurologique, musculosquelettique et cardiorespiratoire de la personne. Elle utilise une variété de modalités tels que la thérapie manuelle, la chaleur, la cryothérapie, l’électrothérapie, l’hydrothérapie et la liste est longue.

physiothérapie

Le sujet de telle réadaptation inclut les problèmes neuro-musculosquelettiques, c’est-à-dire les problèmes neurologiques, articulaires, musculaires, les troubles d’équilibre, la coordination, la sensibilité, la force, l’endurance, la douleur et la proprioception. Le but du physiothérapeute est d’amener le patient vers une forme physique normale, voire optimale ou du moins meilleure.

À l’international, le terme de physiothérapie est le plus employé. Toutefois, on peut la trouver sous l’appellation plus commune en Europe francophone de kinésithérapie. Les deux termes sont similaires et il n’y a aucune différence entre les deux.

La massothérapie, c’est quoi ?

La massothérapie signifie, littéralement, « le massage qui soigne« . C’est une technique thérapeutique ancestrale qui a été pratiquée dans de nombreuses autres cultures et civilisations et regroupe une grande diversité de techniques manuelles. Ses principaux objectifs sont de favoriser la détente (musculaire et nerveuse), la circulation sanguine et lymphatique, l’assimilation et la digestion des aliments, l’élimination des toxines, le bon fonctionnement des organes vitaux et l’éveil à une conscience psychocorporelle.

massothérapie

Telle qu’on la connaît aujourd’hui, la massothérapie a simplement été perfectionnée, raffinée, et modernisée afin que le toucher devienne une approche plus structurée.

Cette discipline convient à la plupart des gens, des tout-petits aux personnes âgées. Ses effets, qui peuvent être apaisants ou énergisants, pourraient diminuer l’excitabilité nerveuse, soulager les affections causées par le stress (dont les maux de dos, migraine, l’épuisement et l’insomnie), accroître la circulation sanguine et lymphatique et entraîner un état de bien-être général.

Elle est aussi très utilisée en cas de grossesse, puisqu’elle permet de réduire les risques de blessures du périnée au moment de l’accouchement ainsi que l’inconfort et les malaises du post-partum. On a également remarqué des effets bénéfiques de la massothérapie sur l’anxiété mais aussi pour soulager les douleurs lombaires et musculaires.

Enfin, et bien qu’assez difficile à croire, ça a des effets sur le TDAH, comme une baisse du degré d’hyperactivité, une augmentation du temps passé à la tâche ainsi qu’une amélioration de l’humeur, du comportement en classe et du sentiment de bien-être.

L’ergothérapie, tout savoir…

ergothérapie

L’ergothérapie est une profession de santé qui s’intéresse à l’évaluation, à la réadaptation et au traitement des personnes souffrant de handicaps moteurs ou psychomoteurs. Le but est de préserver ou développer leur indépendance et leur autonomie nécessaire à la vie quotidienne, familiale et professionnelle.

Cette pratique s’adresse aux personnes ayant des difficultés à accomplir des activités quotidiennes. On parle donc d’ergothérapie en cas de blessure, de maladie, de déficience ou tout autre problème réduisant les capacités d’une personne pour effectuer des soins personnels, pour se déplacer, communiquer, se divertir, travailler ou encore étudier.

Son champ d’application s’étend aussi pour traiter des pathologies invalidantes comme la maladie d’Alzheimer, la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques…

Il est important de noter que les enfants atteints de retard de développement ou de troubles psychomoteurs, mais aussi les personnes âgées ayant des troubles moteurs, peuvent avoir recours à un ergothérapeute.

En pratique…

Généralement, on s’adresse au professionnel adéquat quand on a un problème particulier. Toutefois, dans certains cas, on a besoin d’une approche plutôt multidisciplinaire pour pouvoir avoir des résultats rapides et remarquables. Alors, la clinique PhysioStHubert peut vous être d’une très grande utilité dans le sens où on y trouve tout avec des professionnels compétents et à l’écoute. Vous pouvez jeter un coup d’œil par ici : www.physiosthubert.com.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.