Les risques de la lumière bleue sur le corps humain

La génération actuelle est obnubilée par l’évolution constante des smartphones et tablettes en tout genre. Toutefois, les écrans de ces appareils sont équipés d’une lumière bleue qui constitue un danger potentiel pour la vue.

Une étude récente a été effectuée sur des mouches drosophiles afin de mesurer l’impact de cette lumière artificielle. Il semble que la lumière bleue affecte les cellules nerveuses et raccourcit l’espérance de vie, même sans passer par les cellules rétiniennes.

Après ces résultats inquiétants, beaucoup de questions se posent sur les conséquences de cette lumière bleue sur l’Homme.

L’exposition des mouches à la lumière bleue

L’exposition des mouches à la lumière bleue

La lumière naturelle est essentielle pour le bon fonctionnement du rythme circadien du corps. En effet, la présence de lumière affecte l’enchaînement de cycles sur 24 heures, permettant la régulation des activités neuronales, hormonales et cellulaires de l’organisme. Cependant, l’exposition à la lumière LED constitue un grand danger pour la vue et le système nerveux.

Cette affirmation est issue d’une étude sur l’exposition de mouches à la lumière bleue par l’Oregon State University. Pourquoi choisir des mouches comme sujets d’expérience ? Il semblerait que la drosophile dispose d’une structure cellulaire similaire à celle des humains, ce qui faciliterait les recherches.

Durant cette étude, plusieurs groupes de mouches ont été formés afin de comparer les résultats. Un groupe était exposé à la lumière bleue pendant 12 heures, à l’obscurité pendant 12 heures. Les autres groupes sont soumis à une lumière filtrée ou à l’obscurité totale.

Des résultats consternants

Des résultats consternants

Après des cycles comportant 12 heures d’exposition à la lumière bleue et 12 heures d’obscurité, les chercheurs ont constaté une réduction de l’espérance de vie par rapport aux autres groupes de mouches.

Les organismes des sujets de test vieillissent plus rapidement, provoquant des dommages au niveau des neurones et des cellules rétiniennes. Ces dommages cérébraux s’accompagnent également de problèmes de locomotion, ainsi qu’un état de stress chez les mouches âgées.

Ces résultats montrent que la lumière qui se trouve dans le bleu du spectre produit par les LED peut causer des dégâts incommensurables sur le long terme.

La lumière bleue est-elle risquée pour l’Homme ?

La lumière bleue

Selon la chercheuse de l’Institut de biologie intégrative de l’université d’Oregon, Jadwiga Giebultowicz, « cette technologie, l’éclairage aux LED, n’a pas été utilisée depuis assez longtemps pour que l’on puisse connaître ses effets sur la durée d’une vie humaine ». «

Les technologies LED sont relativement nouvelles ; cependant, les effets à long terme de l’exposition à la lumière bleue au cours d’une vie ne sont pas compris ».

Pour l’instant, une étude détaillée sur les effets sur l’Homme n’a pas encore été effectuée. Cependant, il existe des moyens pour limiter l’exposition à cette lumière artificielle, tels que les lunettes filtrant la lumière bleue, ou bien les modes anti-lumière bleue.

Toutefois, des recherches ont démontré que les liseuses et les smartphones encourageaient l’apparition de troubles du sommeil et la dégradation potentielle des cellules rétiniennes.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.