Apnée du sommeil : quelles conséquences sur la santé ?

Le syndrome d’apnée du sommeil touche plus d’un million de personnes en France. Mais on estime que de nombreux apnéiques ne sont pas encore diagnostiqués, la maladie étant souvent sous-estimée. Pourtant, la pathologie a des répercussions importantes sur la qualité de vie et sur la santé. Il est donc essentiel de s’orienter vers un dépistage.

Un arrêt de la respiration

Le signe clinique principal de l’apnée du sommeil est l’arrêt complet et récurrent de la respiration pendant au moins 10 secondes. La plupart du temps, cette pause respiratoire est due au relâchement des muscles du pharynx qui viennent bloquer la circulation de l’air dans la gorge. La respiration reprend après un micro-réveil, perturbant alors la qualité du sommeil.

souffle

Une incidence sur la santé

La fréquence élevée des apnées impacte directement la santé de celui qui en souffre. L’apnée du sommeil peut en effet générer des complications cardio-vasculaires et augmenter les risques cérébro-vasculaires. Elle implique également une grande fatigue ainsi qu’une baisse de la concentration avec des risques sécuritaires au travail ou au volant d’une voiture. Parmi les facteurs aggravants, citons la surcharge pondérale ainsi qu’un tour de cou important. L’excès de graisse au niveau du cou entraîne en effet un rétrécissement des voies respiratoires.

Un examen du sommeil

Pour diagnostiquer précisément l’apnée du sommeil, il faut analyser le sommeil du patient par un examen appelé polygraphie ou polysomnographie. Il est pratiqué à domicile ou dans un établissement médical spécialisé. Lorsque le diagnostic est posé, on traite l’apnée du sommeil en utilisant un respirateur. Muni d’un masque, cet appareil à activer chaque soir permet d’insuffler de l’air dans les voies respiratoires pendant la nuit afin d’éviter l’obstruction. Il s’agit d’une ventilation à pression positive continue (PPC).

hopital

Comme l’explique le site www.sommeilapnee.fr, un deuxième traitement mécanique est également disponible : l’orthèse d’avancée mandibulaire (OAM). Cette prothèse réalisée sur-mesure par un dentiste s’adapte sur les dents du patient. Son rôle est de maintenir la mâchoire et la langue vers l’avant pour faciliter la circulation de l’air. Elle se porte toute la nuit.

Enfin, la chirurgie est aussi envisageable pour traiter l’apnée du sommeil notamment dans le cas d’une malformation anatomique.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *