Quelle est la couleur de British Shorthair la plus populaire ?

Cette race de chats ne compte pas moins de dix-sept couleurs de robes différentes dont les nuances sont expliquées sur le site www.britishshorthair.com. Parmi toutes ces possibilités, une couleur en particulier remporte tous les suffrages et il sera intéressant de découvrir laquelle.

La robe bleue pour préférence

Couleurs et fourrures de British Shorthair

Cliquez sur l’image pour consulter toutes les couleurs existantes de British Shorthair

 

Faisant déjà l’admiration lors de l’exposition de 1871, la robe bleue est restée la plus appréciée chez les British Shorthair. Elle fait d’ailleurs partie des nuances les plus travaillées avec des saillies chez des chats de cette couleur afin de permettre de perpétuer cette couleur magnifique. Les British Shorthair bleus font l’objet de nombreux élevages de la part d’éleveurs professionnels.

Cet engouement pour cette couleur bleue génère une hausse des prix pour cette catégorie de chats compte tenu de la forte demande. Il faudra donc s’attendre à des chats beaucoup plus chers que les autres de la même espèce mais la beauté de cette couleur en vaut largement la peine.

Une couleur improbable qui fait son succès

british shorthair blue tabby

La couleur bleue correspond à un gris qui présenterait des nuances particulières lorsque le chat serait en mouvement. Plus ou moins prononcé chez chaque British Shorthair, les reflets peuvent être légers ou au contraire complètement transformer le gris de base. D’une puissance rare, il est en effet classé dans une nouvelle couleur afin de montrer sa singularité exceptionnelle.

La robe bleue peut s’exprimer de façon unicolore sur tout l’animal ou s’exprimer selon le style tabby. Le chat sera alors parcouru de rayures d’un gris intense qui offrira de belles nuances bleutées dans sa fourrure. La première femelle à avoir gagné une exposition était d’ailleurs bleue tabby. La robe bleue unicolore plaît énormément car le regard doré du British Shorthair lui offre une allure unique.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *