Les boîtes à livres envahissent les gares d’Île-de-France

Le voyage en train serait beaucoup moins long avec un bon bouquin entre les doigts durant le trajet. D’ailleurs, la lecture figure parmi les activités favorites des voyageurs quand ils sont en déplacement. Consciente de ce fait, la région Île-de-France a décidé d’investir dans des boîtes à livres aux abords des gares.

Ces drôles de boîtes vont atterrir dans toutes les gares situées dans la région Île-de-France. Cette belle initiative a pour but d’inciter les passagers à se cultiver davantage en cette période où les nouvelles technologies prennent le dessus sur les ouvrages en papier. Les voyageurs sont ainsi invités à délaisser leur tablette, Smartphone et ordinateur au profit des pages pendant leur voyage en train. À noter cependant que les boites à livres ne s’adressent pas uniquement aux passagers, mais aussi aux passants.

Le principe est très simple

Le principe est de faire circuler les ouvrages au plus grand nombre. Pour commencer, les bibliothèques et médiathèques des communes offrent 200 livres de leur fond pour équiper chaque boîte. Ensuite, vous pouvez suivre le pas en offrant à votre tour les ouvrages qui ne vous servent plus à la maison, mais qui pourraient intéresser d’autres lecteurs. Romans et autres livres seront ainsi à découvrir dans une quinzaine de gares franciliennes à partir de ce mois.

Boite à livres

Les passionnés de lecture pourront emprunter ou déposer des livres au gré de leurs envies. Les boîtes à livres sont conçues à cet effet. Cette belle expérience pourra se faire dans les gares de Seine-et-Marne, du Val-d’Oise, des Yvelines, de Seine-Saint-Denis, d’Essonne ainsi que du Val-de-Marne au cours des six prochains mois. Si elle rencontre un succès concluant, la durée du projet pourra se prolonger sur le long terme. Pour l’instant, on croise les doigts.

D’autres boîtes seront installées si le projet réussit !

Dans le cadre d’une réussite, on verra un total de 200 gares équipées de boîtes à livre à l’initiative de trois artistes : Arthur Hoffner, Jean François Leroy et Florentine & Alexandre Lamarche-Ovize. Notons que cette approche culturelle s’inscrit dans la « politique du livre » lancée par la région Île-de-France dont le budget de réalisation s’élève à 8 millions d’euros.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.