Le 60ème anniversaire de l’appel de l’Abbé Pierre et la réalité sur le terrain

En 1996, cet homme charismatique pour qui les conditions de vie des personnes étaient le centre des préoccupations appelait le gouvernement à prendre des mesures rapides et efficaces pour enfin loger les 60 000 personnes dites prioritaires dans des logements HLM au plus vite.

Des chiffres très inquiétants


Mal logement : « Le monde du logement vit encore… par rmc

Malgré cet effort et la poursuite des mises en garde par les dirigeant d’Emmaüs, il apparaît que le nombre de SDF a augmenté de 50 % en trois ans poussés avec force vers la rue à cause d’une crise financière que certaines personnes ne sont pas prêtes à assumer.

Abbé Pierre

Un tel phénomène aurait pu être anticipé et on déplore que les autorités n’aient pas pris des mesures immédiates dans ce sens car aujourd’hui ces personnes n’ont que peu d’espoir de trouver un logement rapidement compte tenu du nombre révoltant de personnes qui sont dans le même cas.

Le 115 débordé

Abbé PierreCe numéro gratuit permet d’appeler le SAMU social et de trouver un logement provisoire pour passer la nuit notamment en période de grand froid. Cependant, compte tenu de l’augmentation énorme du nombre de SDF, leurs capacités d’hébergement sont largement insuffisantes.

Malgré leur demande d’avoir plus de lits à disposition, rien n’a été fait dans ce sens, les obligeant donc à refuser un grand nombre de personnes.

En effet, en décembre 2013, 43 % des personnes qui ont fait appel à leurs services à Paris n’ont pu être prises en charge. Ce chiffre atteint les 61 % en province. Sachant qu’un grand nombre de personnes se situent dans des situations personnelles très fragiles, le nombre de personnes sans logement pourrait exploser prochainement.

Il est donc urgent de trouver une solution soit pour éviter cette situation, soit pour proposer une réponse vraiment adaptée.

Poursuivez votre lecture : 60 ans après l’appel de l’abbé Pierre, les mal logés ne sont toujours pas une priorité

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *